01 août 2007

.Refus.

COUPLET 1

.En votant Sarkozy, ils ont déclaré la guerre,/
Une guerre contre la raison,/ contre chaques maisons,/ contre nos nerfs,/ 
ils partent en croisade contre les différences,/
pour remmetre en place les idées,/ qui jadis, ont occupées la france,/
son combat vise à éradiquer/ l'intelligence,/
à diaboliser/ les symptomes de notre souffrance,/
ils veulent nous aveugler,/nous enterrer,/ amplifier/ notre désespérance,/
notre refus suffit à justifier/ leurs actes de violence../
Maréchal Pétain is not dead,/
les français sont comme les clebs,/
pour qu'ils comprennent , faut leur mettre le nez dans la merde !/
Touche pas à mon pote ou il va ré-ti,/
la haine est d'venu réciproque, l'intégration/ c'est fini,/
les quartiers deviennent une nation/ dans la nation/ que la rancoeur a construit,/
pour la photo/ personne ne souri,/
le ghetto/ en carte postale avec une kalash' et un treillis. //

COUPLET 2

.Diviser/ pour mieux régner,/
la réalité/ est plus noire/ que les statistiques de ces fils de putes,/
30% de shlags en plus et un suicide toutes les 40 minutes !/
Il promet qu'il n'y' aura plus de sdf sur les trottoirs,/
il va tous leur payer un aller-simple pour le four crématoire !/
Toute cette tristesse ne s'apaisera pas avec des commissions rogatoires,/
pour venger nos mères/ qui se baignent/ dans des rivières/ de larmes,/
frère,/ pour que les gouer/ saignent,/ laisse tomber les pierres/ investis dans les armes !/
Comme Zola, brulons les prisons, ouvrons les écoles,/
y'a bien plus a y gagner que des puits d'pétrole,/
c'est le seul combat qui mérite qu'on n'y laisse sa vie,/
bientot nos enfants/ s'ront classés délinquants/ dés 3 ans et demi !/
Leur liberté n'a pas d' prix,/
leur fraternité n'entend pas nos cris,/
preuve de leur hypocrisie:/
pour vivre ensemble, ils comptent d'abord faire le tri //

COUPLET 3

.Politique lyrics,/ explicite poésie,/
aushwitz bis,/ du ziklon.B/ pour parfumer/ leur démocratie,/
un coup d'karcher pour effacer/ leur xénophobie,/
leur intolérance/ prend trop souvent le visage de la légitime défense,/
chaque voiture brulée nourrit leur arrogance,/
c'est un ouragan de souffrance,/
toute une partie d'la jeunesse en errance/
qui s'cache derrière les chiffres de la délinquance !/
Pour la suite/ on n'imagine le pire,/
on prend la fuite/ parce que c'est le seul moyen d's'en sortir,/
tu croyais vraiment battre/ le mal/
avec ta pauv' carte/ électorale ?!!/
On voudrais juste que l'soleil nous éclaire/ un p'tit peu,/
mais la république nous enterre/ à p'tit feu../
Dans une mare de sang/ gisent nos espoirs mourants,/
j'ai vu le système souriant,/ d'un coup d'pied, les achevant !///

                                                ____________________.FIN._____________________

Posté par Krena Succo à 19:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur .Refus.

Nouveau commentaire